Philippe Pouletty, Co-Fondateur et Directeur Général de Truffle Capital -Easybourse

Photo Philippe  Pouletty,  Co-Fondateur et Directeur Général de Truffle Capital  -Easybourse

Les nombreuses actions du chercheur depuis son introduction dans son secteur préféré

Truffle Capital a donné la possibilité de proposer plus d’un millier d’emplois depuis sa constitution. D'autre part, l'investisseur a déjà accompagné environ 60 startups visionnaires dans l'univers de la recherche. Dès 1999, le futur DG de Truffle Capital a suggéré plusieurs changements soutenant les progrès technologiques, dont la mise en place du statut de jeune entreprise innovante (JEI) et la transformation de la fiscalité afin de faciliter les injections de capitaux dans le domaine de la recherche. Truffle Capital investit en général sur des travaux à fort potentiel de progression portés par des passionnés ainsi que des spécialistes. Le Dr Philippe Pouletty a ainsi pu être le catalyseur de différents progrès dans le domaine de la recherche scientifique à travers l'enseigne. Suite à ses travaux à Stanford, Philippe Pouletty détient une trentaine de brevets personnels à l'échelle mondiale. Ce médecin se focalisant sur l'immunologie bénéficie par ailleurs d’une imposante renommée au sein de cette université.

Titres et actions extra-professionnelles

Philippe Pouletty siège à la SFI (société française d’immunologie) dès 1982. L'ancien interne a par ailleurs intégré la Stanford University Invention Hall of Fame grâce à ses brevets en biologie moléculaire enregistrés de 1986 à 1988. France Biotech regroupe plus de 150 entreprises se spécialisant en biotechnologie et établies sur tout le territoire français. L’organisation donne notamment les moyens d'améliorer les discussions entre les chercheurs et les investisseurs. En vue d’aider les startups novatrices à l'échelle mondiale, Philippe Pouletty s'est notamment associé au président de Microsoft entre 2005 et 2010. Ces diverses associations témoignent de ses initiatives au profit de la recherche scientifique et de l’innovation. Auprès de l’association européenne de biotechnologie, le médecin peut épauler encore plus les centres de recherche novateurs. Le gérant de Truffle Capital a de ce fait accepté les responsabilités de vice-président d’Europabio de 2005 à 2009.

Truffle Capital, une société de gestion de fonds de capital-risque en faveur de l'inventivité

Depuis 2005, Théraclion développe et met en vente de nouvelles thérapies par ultrason. Le fonds d'investissement Truffle Capital soutient ainsi les études sur les tumeurs du sein ainsi que de la thyroïde à travers cette enseigne. Le laboratoire Theradiag se révèle financé par Truffle Capital à partir de 2003 et entré en bourse courant 2012. Philippe Pouletty est administrateur intérimaire de ce laboratoire expert en diagnostic entre 2009 et 2010. En 2015, l'entreprise Pilosciences a été fermée à l’instar du centre d'étude Cytomics, un expert en médicaments antifongiques. Philippe Pouletty est notamment entré sur le marché de la dermocosmétique à travers cet établissement mis en place courant 2011. Truffle Capital a notamment créé Neovacs courant 2003 afin de trouver des médicaments pour soigner les maladies auto-immunes. En raison de son aspect prometteur, l'établissement s'avère introduit en bourse courant 2010.

Parcours universitaire et débuts du chercheur

Grâce à son expertise en biologie moléculaire, Philippe Pouletty s'impose comme un membre efficace du groupe de chercheurs de Stanford se focalisant sur cette discipline de 1986 à 1988. De ce fait, le jeune médecin se fait vite remarquer au sein de cette université. Avant d'intégrer Stanford courant 1986, l'ancien interne des hôpitaux reçoit son doctorat d’État en médecine de l’UPMC avec les félicitations du jury. Au cours de son internat à Paris, Philippe Pouletty a travaillé au sein de différents centres médicaux de la métropole. Le chercheur approfondit essentiellement l'immunologie et l'hématologie.